Odépart, le blog

RSS

Choisissez Odépart, savourez l'arrivée

Odépart
1
mai

Plus de souci de forfait mobile en vacances à l’étranger !

Cette information ne vous aura sûrement pas échappée, et nul doute que l’on peut s’en réjouir, même s’il l’annonce n’a plus l’effet escompté aujourd’hui puisque nous assistons ces dernières semaines à une effervescence de forfaits mobiles internationaux, des forfaits incluant de base le roaming en Europe et dans les Dom !

Malins, les opérateurs mobiles surfent déjà pour la plupart sur la fin des frais d’itinérance pour se différencier de la concurrence avec des forfaits mobiles « toujours plus étoffés pour le même prix ». En effet, cette pratique est astucieuse quand on sait qu’à partir de la mi-juin 2017 -après décision de la Commission Européenne - Eurotarif - les frais d’itinérance n’incomberont plus au consommateur.

Appels et SMS en Europe comme à la maison

Pour les voyageurs européens cela reste donc une excellente nouvelle, car il n’y aura plus besoin de se soucier du hors forfait engendré par les usages avec leur smartphone au cours de leur déplacement et ce quel que soit l’usage ou l’opérateur – (s’il est raisonnable en matière de navigation Internet tout de même). Possibilité donc de passer des appels, envoyer des SMS comme si vous êtes sommes dans votre propre pays et bien évidemment, possibilité de surfer sur Internet, sans surtaxe aucune, et ce, dans les 28 pays de l’Union Européenne dont le Royaume-Uni.

Les opérateurs de chaque pays continueront néanmoins à se facturer ces frais entre eux à hauteur de 3,2 centimes d’euro par minute de conversation téléphonique, et de 1 centime par SMS (source : http://www.arcep.fr/?id=8710).

Des prix pour la data en Europe amenés à diminuer petit à petit

Une limite d'usage raisonnable a été mise en place par l’Union Européenne en matière de « Data Roaming » comme nous vous le disions plus haut. Pour connaître cette limite, voici l’équation révélée en Février dernier pour nous aider à y voir plus clair :
(Prix du forfait / 7,7) x 2 = enveloppe de données mensuelle
Certains opérateurs proposent des forfaits data intenses, voire même illimités pour des prix unitaires faibles et comme ces offres sont disponibles dans certains États membres, mais pas dans d'autres, il y aura des risques plus élevés d'abus. Afin de protéger les distorsions et les consommateurs contre les éventuelles augmentations, la Commission Européenne a proposé des solutions spécifiques pour la data.
Le volume d'itinérance de données pour chaque paquetage est déterminé par les opérateurs sur la base de l'itinérance avec des prix plafonnés Il s'agit du prix maximal que les opérateurs peuvent se facturer les uns aux autres pour les données qu'ils utilisent à l'étranger que voici :

Les prix de gros de données seront dégressifs sur 6 étapes en 5 ans
7,7€ / Go le 15/06/2017, 6€ / Go à compter du 01/01/2018, 4,5€ / Go à compter du 01/01/2019, 3,5€ / Go au 01/01/2020, 3€ / Go au 01/01/2021 et 2,5 / Go au 01/01/2022.
Voici un exemple concret de ce que cela donner les prochains mois qui vous parlera sans doute un peu plus : Si vous êtes titulaire d’un contrat mobile à 30€ TTC par mois, vous pourrez consommer 7 Go de data à l’étranger à partir du 15 juin 2017 – et ce quel que soit le volume de données inclus à votre forfait.

À partir du 1er janvier 2018, vous pourrez consommer 10 Go, et ainsi de suite jusqu’au 1er janvier 2020.
A quoi bon se priver de partir passer nos vacances à l’étranger à partir de cet été du coup ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *