Tous les jours, le ciel européen comptabilise environ 28 000 vols d'avions et plus de 80 000 dans le monde, soit environ 29,2 millions de vols d'avions par an. Et nous n'avons pas les chiffres des vols d'avions militaires.

Quels sont donc les effets des émissions de CO2 sur la planète ? C'est très simple, elles accélèrent fortement le réchauffement climatique. Mais au-delà du réchauffement climatique, des catastrophes humaines mondiales sont aussi à déplorer aujourd'hui et prévisibles dans un futur proche. Elles vont de la sécheresse qui impliquent des incendies de forêts à de grosses inondations et l'élévation du niveau des mers.

Photo A380 Airbus

Après ce triste constat, nous ne pouvons que nous demander : quel est l'impact de nos voyages sur le changement climatique ?

Aujourd'hui un trajet Paris-Toulouse émet 350kg d'équivalent CO2, contre 280kg si nous faisons le trajet en voiture. Alors, imaginez un vol Paris-Sydney ! Et le trafic aérien touristique s'accroit tous les ans de plus de 5% et de plus de 7% pour le fret.

L'émission de CO2 n'est cependant pas l'unique impact de l'aviation sur la planète. Un avion émet aussi des oxydes d'azote, des particules, de la vapeur d'eau et des trainées de condensation. Tout cela provoque la formation des Cirrus ; ce sont des nuages de haute altitude qui participent aussi à l'effet de serre.

Ce constat alarmiste devrait nous obliger à prendre une décision quant à notre façon de consommer et de voyager.

Nous pouvons effectivement miser sur l'engagement des compagnies aériennes et des constructeurs d'avions. Ils se sont engagés, via l'Organisation de l'Aviation Civile International, à plafonner les émissions de gaz à effet de serre à compter de 2020. Vous devrez donc attendre 2020 pour voyager de façon éco-citoyenne et responsable. Pourquoi pas ?! Pour information, cette organisation a refusé l'amélioration de 2% du rendement en carburant jusqu'en 2020.

Sinon, vous pouvez surveiller l'émission de CO2 rejeté dans l'atmosphère dans le monde via ce compteur en «temps réel», et espérer la voir chuter.

Enfin, vous pouvez aussi miser sur les évolutions technologiques avec des avions moins lourds et donc moins gourmands en carburant, voire attendre les substituants au kérosène avec les biocarburants ou encore attendre des moteurs qui consomment moins. Mais est-ce vraiment suffisant pour couvrir toute votre/notre consommation de CO2 ?

Chez Odépart, nous avons décidé d'agir ! Nous voulons essayer de rendre nos voyages en avion plus «écologiques» via un comportement éco-responsable. Nous avons cherché un moyen de compenser cette empreinte carbone autant que possible. Nous nous sommes mis à la recherche d'une solution. La meilleure façon de contenir et emprisonner les émissions de CO2 étant la construction de forêt, nous en avons conclu qu'il était logique de proposer de planter un arbre à chaque achat de billet d'avion réalisé depuis notre comparateur de prix.

Lire la suite : Tree-Nation, la société qui plante des arbres

Le dossier de presse

Communiqué de Presse Odépart sur la plantation d'arbres et ses actions éco-citoyennes

Communiqué de presse Odépart

1 vol acheté = 1 arbre planté !

tree-nation

Odépart veut vous vous permettre d'être éco-responsable en adoptant un tourisme écologique sans se priver d'aller à l'autre bout du monde.

82 Arbres déjà plantés
24900kg De compensation C02 réalisée

Nos partenaires

Découvrez les partenaires de l'opération éco-citoyennes Odépart

Voir la liste de nos partenaires >

Le blog Odépart

Ils parlent de nous
Ils parlent de nous

Les destinations

image map monde