Odépart, le blog

RSS

Choisissez Odépart, savourez l'arrivée

Odépart
15
déc

Partir en vacances sur l’île de Rote et passer des moments inoubliables

Rote ou Roti, est située au cœur des petites îles de la Sonde à peine 500 km de l'Australie. C'est l'une des îles les plus tropicales de l'Indonésie incarnant une beauté intacte. Elle présente des vagues spectaculaires pour les amateurs de surf, des plages de sable blanc aux eaux cristallines et de superbes couchers de soleil. En addition, attendez-vous à rencontrer une population des plus aimables durant votre escale à Roti.

Venir sur l'île de Rote et surfer des vagues hallucinantes

Lors d'un séjour sur l'île de Rote, profitez de conditions idéales pour surfer et qui vous feront rêver au plus haut point. Si vous êtes en quête de la vague parfaite, cette île regorge d'endroits idylliques et de spots de surf d'une qualité irréprochable. À ce propos, la principale plage de Nemberala est assez belle et offre de bonnes vagues, dont l'une des gauches (vague déferlant de gauche à droite) les plus longues d'Indonésie : T-Land. Déferlant sur 200 à 500 mètres, elle est parfaite pour les surfeurs qui veulent enchaîner des manœuvres de différents niveaux.

À l'image de T-Land, vous pourrez chevaucher The Bommie, située juste en face. Elle est courte avec une droite présentant une entrée en vague ou take off facile. Ensuite, il y a Boa qui est accessible qu'en bateau sur une île déserte à 20 minutes de T-Land. C'est l'un des meilleurs pic-droites avec un take off rapide, suivi de vagues intenses et puissantes. Il n’y a pas de doute, Roti est l'option parfaite pour les amateurs de surf. Toutefois, pour ceux qui veulent admirer les championnats de surf, il leur faudra opter pour un séjour à Bali. Là-bas ils pourront même essayer le célèbre spot de surf d'Uluwatu, où les déferlantes sont extraordinaires et le spectacle époustouflant.

Visiter les habitants et connaître leur mode de vie

Les habitants de Roti sont accueillants et aimables, pas seulement à l'égard des surfeurs, mais aussi des visiteurs amoureux de la culture et des découvertes. Il est vrai que les traditions y sont encore en vigueur. À titre d'illustration, on peut citer leurs ikats qui sont une technique de tissage et de teinture très réputée dans toute la région, ainsi que l'exploitation du palmier lontar duquel on collecte le sirop. Ici, le lontar est utilisé pour la production de Sopi (alcool local).

À l'occasion de votre passage, prenez le temps de faire des échanges culturels avec la population locale. Le plus souvent, ils vivent de la pêche, de l'élevage, de l'agriculture, et surtout de la récolte des algues qui seront exportées dans toute l'Asie pour usage pharmaceutique. En vous promenant, vous aurez l'opportunité de goûter aux spécialités locales et découvrirez aussi leur savoir-faire en matière de construction. En effet, c'est aussi à partir des matériaux ou d'autres éléments tirés du palmier lontar qu'ils construisent leurs habitats. Dans tous les cas, vous passerez un excellent moment en leur compagnie.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.