Odépart, le blog

RSS

Choisissez Odépart, savourez l'arrivée

Odépart
17
nove

Voyager à moto : C’est possible ?

Voyager en moto est sans aucun doute une expérience inoubliable qui séduit de plus en plus d’amateurs de liberté et d’aventures. Si l’on suit les bons conseils, que l’on possède l’équipement adéquat et que l’on a trouvé la destination idéale, le séjour sera forcement exceptionnel !vr-theme-header-rando-decouverte-1920x960

Où partir ?

La France reste un excellent point de départ pour les motards puisque la multiplicité de ses paysages et les diverses distances permettent un bon aperçu de ce à quoi peut ressembler un voyage à moto. L’idéal est de commencer à partir un week-end, direction les gorges du Tarn, la Provence et la route de la lavande, le Luberon est les villages provençaux ou encore la Côte Basque.

Une fois bien rodé, des sites spécialisés dans le voyage à moto permettent de découvrir dans les meilleures conditions des endroits que l’on n’aurait peut-être pas osé aborder seul : L’Himalaya, l’Inde du Sud ou encore la Mongolie et le Bhoutan ! Tout est possible à condition d’être bien préparé.

Les conseils pour bien voyager

L’équipement et la préparation de la moto sont deux étapes indispensables avant de se lancer dans un voyage en deux roues. Qui dit moto dit forcément peu de place, il faut donc veiller à emporter l’essentiel. Le top case, à accrocher à l’arrière du véhicule, permet de stocker quelques affaires tout en ayant l’avantage d’être pratique, étanche, rigide et sécurisé. On peut ajouter des valises latérales, sacoches souples ou rigides en fonction des moyens, du look que l’on veut donner à sa moto et de ce que l’on transporte. Elles se fixent rapidement et ne bougent plus pendant tout le trajet !

Une fois les affaires prêtes, on pense à faire la révision de la moto afin d’éviter toute opération d’entretien qui pourrait gâcher le voyage ! Pneus, plaquettes et kit chaine sont les trois indispensables à vérifier.

Si l’on a opté pour l’hôtel, pas de problème, mais si l’on souhaite dormir à la belle étoile, attention à la surcharge : duvet, matelas, tente, lampe de poche, la liste aura tendance à vite s’allonger… L’idéal est alors de diminuer les vêtements. On ne fait pas l’impasse sur l’équipement habituel (blouson, casque, pantalon épais) ni sur la combinaison de pluie, on ne sait jamais. Ensuite des vêtements simples permettant d’être à l’aise en descendant de moto et en fonction du lieu de son séjour, des affaires permettant de supporter le froid (sur-gants, cache col, sur-bottes…).

Enfin on pense à la trousse de bord complète, à toujours avoir sur soi ! Elle doit comprendre un ou deux fusibles, un petit bidon d’huile moteur et de la graisse à chaine en priorité.

Il ne reste plus qu’à profiter du paysage !

Mots clés: ,


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.